ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>
Bois et Forêts des Tropiques
0006-579X
 

 ARTICLE VOL 61/294 - 2007  - pp.51-64
TITRE
VALORISATION DU BOIS DE PIN D'ALEP PAR DÉROULAGE : OPTIMISATION DE SON ÉTUVAGE

TITLE
OPTIMISATION OF STEAMING PRIOR TO ROTARY PEELING OF ALEPPO PINE

RÉSUMÉ

L'Algérie connaît un dynamisme démographique qui conduit à un plan de construction de logements très ambitieux. Le bois de construction est majoritairement importé d'Europe, alors que, parmi les ressources locales, les huit cent mille hectares de pin d'Alep algérien peuvent offrir une substitution partielle des matériaux bois importés. Des produits d'ingénierie bois d'intérêt pour la filière construction algérienne, le contreplaqué et le Lvl seraient potentiellement en bonne place. Ces deux produits sont issus du déroulage et, dans le cadre d'un projet Tassili qui vise la caractérisation et la valorisation du bois de pin d'Alep algérien, des essais exploratoires ont été menés pour déterminer les paramètres de déroulage ad hoc pour cette essence. Ce premier article traite de la préparation hygrothermique préalable du bois avant déroulage en prenant en compte quatre familles d'indicateurs pour déterminer une température d'étuvage qui soit un bon compromis. Ces indicateurs concernent : la propagation des fentes de recouvrance à coeur ; le désenrésinement du bois lors de l'étuvage ; la répartition d'eau dans le bois, facteur déterminant pour une prédiction de la durée d'étuvage ; l'évolution des efforts de déroulage en fonction de la température du bois. Une température de traitement de 50 °C apparaît être un bon compromis, à l'instar de celui utilisé dans le cas du pin maritime.

ABSTRACT

Algeria's dynamic population growth has led to a highly ambitious plan for new housing. Construction timber is mainly imported from Europe, despite the fact that, amongst local resources, Algeria's eight hundred thousand hectares of Aleppo Pine could offer a partial alternative to imported timber. Amongst the engineered timber products of interest to Algeria's construction industry, plywood and LVL are potentially well placed in this respect. Both are produced by rotary peeling and, in the context of a Tassili project aiming to characterise and make use of Algeria's Aleppo pine resources, exploratory tests have been conducted to determine ad hoc rotary peeling parameters for the species. This initial article describes the steaming and drying required to prepare timber for rotary peeling, in the light of four indicator families, in order to determine the steaming temperature that will offer the best compromise. These indicators concern: the propagation of shakes to the heartwood; deresination of the wood during steaming; moisture distribution in the timber, which is a determining factor in predicting the duration of steaming; and changes in rotary peeling effort according to the temperature of the wood. A processing temperature of 50 °C, similar to that used for maritime pine, appears to offer a good compromise.

AUTEUR(S)
A.DAOUI, J.DOUZET, R.MARCHAL, A.ZERIZER

MOTS-CLÉS
pin d'Alep, déroulage, étuvage, fente de recouvrance, humidité, extractible, Algérie.

KEYWORDS
Aleppo pine, rotary cutting, steaming, shakes, humidity, extractible, Algeria.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (788 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier